Volaille: des professionnels expliquent les raisons de la baisse des prix

Azulpress

 

A quelques jours du mois sacré, les prix de la volaille ont connu une baisse importante au Maroc, ce qui a provoqué une grande affluence dans les marchés. Le prix du kilo coûte désormais 14 dirhams au lieu de 22, au grand bonheur des consommateurs.

Dans une déclaration au siteu Un professionnel du secteur avicole avait indiqué toutefois que les éleveurs subissent actuellement entre 4,50 et 5 dirhams de pertes par kilo. Cela est la conséquence de la réduction de la demande en viandes blanches constatée récemment et ce, pour de nombreuses raisons, dont la diminution du pouvoir d’achat du consommateur marocain, due essentiellement à l’augmentation des prix des produits de première nécessité.

Concernant les viandes rouges, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, avait affirmé que la hausse des prix, enregistrée récemment, est « passagère » et les prix commenceront à baisser progressivement avant le mois de Ramadan.

Les prix des viandes rouges ont connu une hausse causée par des perturbations de la chaîne de viandes, induite par les effets de la pandémie et la sécheresse, ce qui a impacté l’approvisionnement des marchés en quantités suffisantes et du coup la hausse des prix, a expliqué Sadiki. A cet égard, le ministre a assuré que les prix devrait se stabiliser pour retrouver leurs niveaux d’avant crise, soulignant que le gouvernement a pris des mesures importantes pour faire baisser les prix.


اكتشاف المزيد من azulpress.ma

اشترك للحصول على أحدث التدوينات في بريدك الإلكتروني.

التعليقات مغلقة.

يستخدم هذا الموقع ملفات تعريف الارتباط لتحسين تجربتك. سنفترض أنك موافق على هذا، ولكن يمكنك إلغاء الاشتراك إذا كنت ترغب في ذلك. الموافقة قرائة المزيد

اكتشاف المزيد من azulpress.ma

اشترك الآن للاستمرار في القراءة والحصول على حق الوصول إلى الأرشيف الكامل.

Continue reading