الصفحة الرئيسية

…Suppression des programmes Ramed et Tayssir: Lekjaa met les choses au clair

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances chargé du Budget, Faouzi Lakjaa, a affirmé, ce jeudi à Rabat, que le chantier de généralisation de la protection sociale se veut une « véritable révolution sociale » qui est de nature à propulser le Maroc au rang des pays émergents.

Le projet de généralisation de la protection sociale permettra à tous les Marocains de bénéficier, pour les mêmes contributions et dans les mêmes conditions, d’allocations familiales, y compris les personnes qui bénéficiaient de programmes sociaux antérieurs, a soutenu Lakjaa en réponse aux questions d’un journaliste sur les programmes « RAMED » et « Tayssir », à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, tenue sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Il a souligné que ces chantiers sont intervenus pour corriger les dysfonctionnements relevés dans les précédents programmes sociaux, qui se caractérisaient par « la dispersion, l’inefficacité et l’incapacité à répondre aux besoins fondamentaux des Marocains », notant que la pandémie a montré que les deux tiers des citoyens marocains sont encore dans un état de précarité.

Concernant l’assurance maladie obligatoire, Lakjaa a indiqué que 22 décrets ont été présentés à ce jour dans l’objectif de couvrir toutes les catégories sociales, à l’exception des bénéficiaires du RAMED, faisant part de deux millions d’inscrits, en plus des ayants droit (plus de 8 millions), soit plus de 70% de la catégorie sociale ciblée.

اترك رد

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.

%d مدونون معجبون بهذه: