Secteur touristique: le retour des beaux jours à Agadir

Azulpress

. Grâce à l’émergence de nouveaux marchés émetteurs, le taux de récupération de la destination Agadir a atteint 83% en termes d’arrivées et 71% en nuitées par rapport à 2019. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Les indicateurs sont au vert pour le secteur touristique au Maroc, en particulier pour la destination Agadir, rapporte le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du mardi 27 décembre. Durant les onze mois écoulés de l’année 2022, les hôtels classés de la ville ont accueilli 923.408 touristes contre 516.256 durant la même période de l’année 2021. «En comparaison avec les onze premiers mois de 2019, la station balnéaire avait accueilli plus de 1,1 million d’arrivées, soit un taux de récupération de 83% par rapport à l’année de référence ayant précédé la crise sanitaire», indique le quotidien.

Concernant les nuitées, les chiffres montrent que la destination est revenue à 71% de sa performance touristique de 2019, depuis la relance des dessertes aériennes, en février dernier. De janvier à novembre de cette année, les hôtels classés ont enregistré plus de 3,6 millions de nuitées, contre plus de 5 millions durant la même période en 2019 et 1,6 million de nuitées au cours des onze premiers mois de l’année 2021.

Concernant les marchés émetteurs, le tourisme national a déjà dépassé les performances de 2019 avec l’arrivée de 452.919 touristes internes de janvier à novembre 2022 contre 436.794 pour toute l’année 2019, soit une hausse de 3,56% à un mois de la fin de l’année. «Par contre, les marchés traditionnels, notamment français, anglais, allemand et belge, n’arrivent toujours pas à retrouver complétement leur performance d’avant-crise», lit-on. Par exemple, le marché allemand a enregistré 13.955 touristes à peine entre janvier et novembre 2022, contre 40.859 en 2019.

Par ailleurs, d’autres flux touristiques vers la destination Agadir se sont renforcés. C’est le cas, notamment, du marché espagnol qui est passé de 13.605 touristes en 2019 à 20.748 de janvier à novembre 2022, ou encore du marché Italien qui est passé de 9.290 touristes en 2019 à 13.233. «Cette hausse est essentiellement attribuable aux vols de Ryanair desservant ces marchés, grâce au partenariat déjà scellé entre l’ONMT et la compagnie irlandaise», explique Les Inspirations Eco.

À la faveur du fort engouement dont le Maroc fait l’objet depuis l’exploit des Lions de l’Atlas en Coupe du monde, tout porte à croire que la tendance haussière des flux touristiques, notamment vers Agadir, va se poursuivre en cette fin d’année. Pour le plus grand bonheur des opérateurs du secteur.

Nabil ouzzane

اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.

يستخدم هذا الموقع ملفات تعريف الارتباط لتحسين تجربتك. سنفترض أنك موافق على هذا، ولكن يمكنك إلغاء الاشتراك إذا كنت ترغب في ذلك. الموافقة قرائة المزيد