Politique de l’Egalité aux Universités: Agadir, berceau universitaire de réflexion et d’engagement

Saoudi Elamalki

En partenariat avec le réseau universitaire des Canaries/Afrique, l’Université Ibn Zohr (UIZ) a tenu récemment le premier congrès national inter-universitaire, autour du thème central « de la politique du genre et de l’égalité dans les universités », à la cité de l’innovation de la région du Souss Massa, avec la coopération du département de l’intégration sociale et de la famille.

Cet imposant événement auquel a pris part une pléiade de chercheurs et experts en sciences sociales et droits humains, était rehaussé par la présence et le pertinent mot de la ministre de tutelle et les allocutions du vice-président de l’université Ibn Zohr, de la Consule du royaume d’Espagne à Agadir, de la représentante de l’université Laguna des Îles Canaries, de Fatima Echaabi, médiatrice de l’université et coordinatrice du programme de partenariat à l’UIZ et du conseiller juridique et administratif de la présidence de l’université, au nom du comité d’organisation du congrès.

Il est à signaler que le discours de la ministre fut exhaustivement détaillé, au long duquel il est question de la réalité de l’intégration de la femme dans la société en général et de son implication effective dans l’université du pays plus principalement.

A ce propos, elle met en exergue l’état inéquitable inhérent des postes de responsabilités, eu égard des compétences féminines dont dispose l’université nationale et l’enseignement supérieur plus globalement à cet effet. D’autre part, elle ne manquait pas de faire part des orientations principales de l’actuel gouvernement en rapport avec les questions vitales de la femme marocaine…

Ce congrès de haute notoriété qui s’insère dans le programme du réseau universitaire des îles Canaries/Afrique afférent à l’invention et au transfert des connaissances liées à la politique de l’égalité : réseaux universitaires et société, a connu par la suite, deux séances de travail dont la première s’intitulait « Égalité et Équité des chances a l’université : évaluation et échanges des meilleures expertises », alors que la seconde portait sur la thématique de « Approche du genre dans le domaine des formations pédagogiques et le champ de la recherche et de l’innovation ».

Ces sujets tout aussi importants les uns que les autres se sont répartis sur panels scientifiques animés par une ribambelle des enseignantes-chercheurs spécialisées qui ont présenté un excellent diagnostic sur la situation, par le biais des statistiques traduisant la contradiction criard entre la quantité et la qualité, tout en mettant l’accent sur le dysfonctionnement sociétal qui influe sur l’espace universitaire censé être un havre d’illumination et d’ancrage des valeurs de l’Egalité et des droits de l’homme.

Il est à souligner que ce congrès constituait une occasion pour la rencontre des spécialistes et des intéressés en vue de mener la réflexion collective et d’approfondir le débat autour de la place qu’occupe la politique du genre et de l’égalité dans la stratégie des décideurs des universités marocaines, conformément à la stratégie globale du ministère de tutelle sur le secteur de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

On peut dire également que l’université Ibn Zohr s’érige en modèle dans de sillage. Lors de la séance de clôture présidée par le vice-président chargé de la recherche scientifique et de coopération, des diplômes d’estime ont été remis aux participant(e)s. On procédait aussi à la présentation d’un rapport relatant les principaux contenus des interventions et conclusions qui insistaient sur la nécessité de relever la contribution de la femme à la production de décision au sein de l’université et de renforcer le principe de l’égalité et de l’équité entre les deux les deux sexes dans les établissements universitaires, à travers la sensibilisation et la formation aussi bien à l’adresse des étudiants que les professeurs et le staff administratif. Dans le même ordre d’idées, il s’agit d’élargir le champ d’œuvre en direction des universités et établissements de l’enseignement supérieur au Maroc, ainsi que l’ouverture sur la société civile, les droits et les instances constitutionnelles en relation avec les droits humains.

Enfin, en parallèle du premier congrès national inter-universitaire autour de la politique du genre et de l’égalité à l’université marocaine, s’est déroulée une cérémonie de signature de convention de partenariat l’université Ibn Zohr et l’université Laguna pour consolider les liens d’entraide dans le domaine de l’égalité, de la recherche scientifique et de l’équité des chances, que ce soit au plan des études et de la recherche scientifique ou de la formation pédagogique pour les étudiants et la formation continue à l’adresse des cadres éducatif et administratif.


اكتشاف المزيد من azulpress.ma

اشترك للحصول على أحدث التدوينات في بريدك الإلكتروني.

التعليقات مغلقة.

يستخدم هذا الموقع ملفات تعريف الارتباط لتحسين تجربتك. سنفترض أنك موافق على هذا، ولكن يمكنك إلغاء الاشتراك إذا كنت ترغب في ذلك. الموافقة قرائة المزيد

اكتشاف المزيد من azulpress.ma

اشترك الآن للاستمرار في القراءة والحصول على حق الوصول إلى الأرشيف الكامل.

Continue reading