الصفحة الرئيسية

Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir ..Un modèle flamboyant de l’écotourisme

Reportage de Saoudi El Amalki

Juchée sur les belvédères chatoyants de la capitale du Souss, la toute ravissante Atlas Kasbah Ecolodge resplendit sous la brise caressante du petit matin.

Sur le berceau de l’arrière-pays étincelant qui inspire détente et bien-être, le couple Hélène et Hassan, hanté par un glamour enivrant de la nature, avait jugé bon, il y a quelques années, d’enfanter avec une affection de nouveau-né, un édifice rouge-brique sur une saillie panoramique à perte vue où s’enclenche un sentiment frémissant d’immensité et de plénitude.

Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir
Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir

Tissé avec amour et savoir-faire, l’échafaudage rutilant brille aujourd’hui de couleurs et de lumières dans un univers de volupté et de béatitude. Eloigné du béton et du boucan de la métropole, le site reluisant draine les adeptes de l’escapade et les amoureux de la chevauchée pédestre du sentier aromatique des espaces, cheveux au vent.

Sur les passages montagneux à dos de mulet docile, les promeneurs font des ballades exotiques, sous le soleil clément et l’air capiteux qui chatouillent les narines et réchauffent les cœurs.

Ce transport local auquel nul au monde ne peut se substituer, ensorcelle les randonneurs, tellement il leur procure une sensation de jouissance et de serrement inégalables.

Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir

En confectionnant cette bâtisse de rêve perchée sur les monticules, Hélène et Hassan, en s’appuyant sur l’initiative de la région Souss Massa, consacrée au soutien des entreprises émergentes, ont mis du cœur et du métier pour revigorer une niche touristique de haute facture.

C’est en fait, la toute première d’Afrique du genre qui, par la suite, était honorée par la palme d’or de la planète du tourisme responsable, lors d’une consécration attitrée d’un organisme international en la matière.

Une fierté pour la région du Souss, mais également pour tout le pays en pleine effervescence du domaine du tourisme écologique. En fait, dans cette orfèvrerie resplendissante de l’écologie, le produit initié par ce binôme de talent ravive cette filière en plein essor, mais aussi valorise le patrimoine culturel, par le rehaussement des produits du terroir, notamment l’huile d’Argane, Amlou, Miel dans le pays des Ida Outanane où la production authentique se fait à l’œil crû au quotidien.

La dégustation du thé, aux traditions incrustées dans les foyers, est savourée avec l’usage coutumier du versement en série du liquide rougeâtre à écumes dans la théière, au point d’impatienter les précipitants, de par la senteur irrésistible du thé.

Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir

Ornée par les portes des greniers collectifs, connues dans la région pour le stockage de grains et d’objets de valeur ancestrale, cette structure hôtelière du duo gracieux, se compose de trois suites familiales, neuf chambres double pour un total de 32 personnes.

Pour joindre l’unité à l’agréable, le couple est préoccupé par la tenue des ateliers de découverte du processus de la mise en œuvre de l’huile d’Argane, produit de terroir par excellence dans le Souss.

Ce sera produit, étape par étape, par des femmes d’une coopératives d’artisanat, au sein de l’écolodge. Et pour avoir de ce produit oléagineux, on concasse tout d’abord la coque d’amande, on en tire la graine d’amandier qu’on appelle les amandons et après avoir moulu par une meule traditionnelle, Juchée sur les buttes chatoyantes de la capitale du Souss, la toute ravissante Atlas Kasbah Ecolodge resplendit sous la brise caressante du petit matin.

Sur le berceau de l’arrière-pays étincelant qui inspire détente et bien-être, le couple Hélène et Hassan, hanté par un glamour enivrant de la nature, avait jugé bon, il y a quelques années, d’enfanter avec une affection de nouveau-né, un édifice ocre sur une saillie panoramique à perte vue où s’enclenche un sentiment frémissant d’immensité et de plénitude.

Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir

Tissé avec  tendresse et savoir, l’échafaudage rutilant brille aujourd’hui de couleurs et de lumières dans un univers de volupté et de béatitude. Eloigné du béton et du boucan de la métropole, le site reluisant draine les adeptes de l’escapade et les amoureux de la chevauchée pédestre du sentier aromatique des belvédères.

Sur les passages montagneux à dos de mulet docile, les promeneurs font des ballades exotiques, sous le soleil clément et l’air capiteux qui chatouillent les narines et réchauffent les cœurs. Ce transport local ensorcelle les visiteurs auquel nul au monde ne peut se substituer, tellement il procure aux usagers une sensation de jouissance et de serrement inégalables.

En confectionnant cette bâtisse de rêve perchée sur les monticules, Hélène et Hassan, en s’appuyant sur l’initiative de la région Souss Massa, consacrée au soutien des entreprises émergentes, ont mis du cœur et du métier pour revigorer une niche touristique de haute facture.

C’est en fait, la toute première d’Afrique du genre qui, par la suite, était palmée médaille d’or de la planète du tourisme responsable, lors d’une consécration attitrée d’organisme international en la matière. Une fierté pour la région du Souss, mais également pour tout le pays en pleine effervescence du domaine du tourisme écologique.

En fait, dans cette orfèvrerie resplendissante de l’écologie, le produit initié par ce binôme de talent ravive cette filière en plein essor, mais aussi valorise le patrimoine culturel, par le rehaussement des produits du terroir, notamment l’huile d’Argane, Amlou…où la production authentique se fait à l’œil crû au quotidien.

La dégustation du thé, aux traditions incrustées dans les foyers, est savourée avec l’usage coutumier du versement en série du liquide rougeâtre à écumes dans la théière, au point d’impatienter les précipitants, de par la senteur irrésistible du thé. Ornée par les portes des greniers collectifs, connues dans la région pour le stockage de grains et d’objets de valeur ancestrale, cette structure hôtelière se compose de trois suites familiales, neuf chambres double pour un total de 32 personnes.

Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir
Atlas Kasbah Ecolodge d’Agadir

Pour joindre l’unité à l’agréable, le couple est préoccupé par la tenue des ateliers de découverte du processus de la mise en œuvre de l’huile d’Argane, produit de terroir par excellence dans le Souss. Ce sera produit, étape par étape, par des femmes d’une coopératives d’artisanat, au sein de l’écolodge. Et pour avoir ce produit oléagineux, on fait sécher les fruits, on concasse tout d’abord la coque d’amande et on en tire ce l’on appelle les « amandons ».

Après avoir moulu les graines d’amandier par une meule traditionnelle, la graine servira, chaque jour aux diabétiques pour réguler l’insuline et la pâte qu’on appelle les « tourteaux » est donnée au bétail et le reste c’est l’huile d’Argane qu’on peut utiliser pour la peau comme produit cosmétique ou denrée alimentaire de haute valeur diététique.

Au fait, le site c’est un peu l’adoption du patrimoine dans sa diversité, son mode de vie et de la protection du bassin tout autour. C’est en effet, une intégration totale du site dans son environnement pluriel. Le couple s’y est mis progressivement en aidant les populations du douar qui, pour la plupart, sont des pêcheurs mais handicapés par l’arrêt biologique et se doivent de gagner leur vie au jour le jour.

Voilà donc un engagement qui donne lieu à un produit à la fois humain, social et respectueux de l’écologie ! On ne peut alors que saluer ces militants mixtes qui traduisent l’universalité et la transversalité au service de la nature et de l’homme dans leur dimension existentielle !

اترك رد

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.