Agadir: Série d’entretiens de M.Sadiki en marge de la Conférence de Haut-niveau de l’Initiative de la Ceinture Bleue

S’exprimant à cette occasion, M.Sadiki a souligné que la tenue de ces rencontres bilatérales témoigne de l’attachement profond du Maroc au continent africain et de la volonté d’établir une coopération sud-sud durable, permettant de dynamiser le secteur halieutique en tenant compte des enjeux du développement durable du secteur et de la protection de ses ressources.

A l’issue de ces entretiens, le ministre a procédé à la signature de trois mémorandums d’entente respectivement, avec la République du Bénin, représentée par le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, la République du Libéria, représentée par la Directrice Générale de l’Autorité Nationale des Pêches et de l’Aquaculture, Emma Metieh Glassco et la République de la Côte d’Ivoire représentée par l’Ambassadeur Idrissa Traoure, au nom du ministre en charge de la Pêche.

Les trois mémorandums ont pour objectif la réalisation de campagnes d’évaluation des stocks halieutiques par l’Institut National de la Recherche Halieutique dans les Zones Économiques Exclusives (ZEE) des trois pays.

Animés par le souhait de renforcer les liens d’amitié et de coopération technique et scientifique, et faisant suite aux requêtes du Bénin, du Libéria et de la Côte d’Ivoire pour un appui scientifique du Maroc, le nouveau navire océanographique de recherche halieutique « Al Hassan Al Marrakchi » et les équipes scientifiques de l’Institut National de Recherche Halieutique seront mobilisés pour assurer une prospection scientifique d’évaluation des stocks halieutiques des eaux nationales de ces trois pays.

Le financement de ces campagnes au Bénin et au Libéria sera assuré avec le concours de la Conférence Ministérielle sur la Coopération Halieutique entre les États Africains Riverains de l’Océan Atlantique (COMHAFAT), tandis que la Côte d’Ivoire prendra en charge les frais afférents à cette évaluation au niveau de sa ZEE.

La signature de ces mémorandums d’entente renforce la dynamique globale de partenariat engagée dans le cadre de la coopération halieutique africaine et témoigne de l’intérêt et de la volonté des parties prenantes à œuvrer pour la préservation des ressources marines vivantes et la protection de l’environnement marin.

Les signataires ont souligné qu’il est dans leur intérêt commun d’assurer la conservation et la gestion responsable et durable des ressources biologiques dans les eaux maritimes relevant de leurs juridictions respectives.


اكتشاف المزيد من azulpress.ma

اشترك للحصول على أحدث التدوينات في بريدك الإلكتروني.

التعليقات مغلقة.

يستخدم هذا الموقع ملفات تعريف الارتباط لتحسين تجربتك. سنفترض أنك موافق على هذا، ولكن يمكنك إلغاء الاشتراك إذا كنت ترغب في ذلك. الموافقة قرائة المزيد

اكتشاف المزيد من azulpress.ma

اشترك الآن للاستمرار في القراءة والحصول على حق الوصول إلى الأرشيف الكامل.

Continue reading