الفرنسية

Célébration de la Journée Mondiale des zones humides à Kénitra

La direction régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification a célébré, en partenariat avec la Coordinance Régionale de l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement durable, la Journée Mondiale des Zones Humides le 11 Février 2020, au centre d’éducation à l’environnement de Sidi Boughaba.

         La Journée Mondiale des Zones Humides de cette année clos la commémoration de la Décennie des Nations Unies pour la biodiversité (2010-2020). Elle a été célébrée le 02 Février, au niveau mondial, sous le thème « les zones humides et la biodiversité ». Cette thématique met l’accent sur la richesse des milieux humides, l’importance et l’état de leur biodiversité et des services écosystémiques, ainsi que les actions entreprises pour préserver ces milieux et stopper le déclin observé des nombreuses espèces qui y vivent.

Notons que l’intérêt écologique, économique et social que revêtent ces milieux à l’échelle mondiale nécessite l’adoption d’une démarche rénovée basée sur une lecture horizontale de l’ensemble des conventions des Nations Unies relatives aux changements climatique, à la biodiversité et à la lutte contre la désertification dans une vision écosystémique pour gérer globalement ces zones et sauvegarder leur biodiversité.

Rappelons que le Maroc a ratifié la convention Ramsar en 1980 (engagement international pour la préservation et l’utilisation rationnelle des zones humides), et y a inscrit 38 sites marocains.

Le Département des Eaux et Forêts, en sa qualité de point focal de la convention Ramsar, œuvre, en collaboration avec ses partenaires, pour la préservation de ces écosystèmes, pour les faire connaître, en révéler les potentialités et agir dans le sens d’une utilisation rationnelle qui en respecte l’équilibre.

Au niveau de la région du Nord Ouest, il a été, ainsi, procédé entre autres i) au classement de trois zones humides dans la liste de Ramsar : Sidi Boughaba, Merja Zerga et la Merja Fouarat ii) l’élaboration des plans d’aménagement et de gestion de ces trois zones humides pour renforcer l’action et l’engagement du Département des Eaux et Forêts dans la préservation de la biodiversité et la valorisation des potentialités de ces trois zones humides iii) la réalisation de deux études d’aménagements paysagers au niveau de Sidi Boughaba et Merja Zerga, ayant pour objectif d’améliorer le cadre d’accueil du public en confortant et organisant les usages liés aux activités génératrices de revenus sur les deux sites, sans perturber les écosystèmes en place iv) la mobilisation de financement autour de Sibi Boughaba (16 Millions de dirhams) et Merja Zerga (20 millions de Dirhams) ainsi que la signature d’un protocole d’intention pour la préservation et la valorisation de Merja Fouarat.

Il est à noter que ces sites constituent un réservoir d’espèces faunistiques et floristiques. Ces zones jouent un rôle environnemental clé dans l’épuration et le stockage des eaux, la restitution des nappes phréatiques, la séquestration du carbone, la protection contre les effets climatiques de phénomènes extrêmes et des érosions, la maîtrise des crues et la stabilisation du littoral.

Rappelons par ailleurs que le site de Sidi Boughaba bénéficie d’une convention de partenariat qui lie le Département des Eaux et forêts et la SPANA. Aux termes de cette convention, la SPANA assure la gestion et le fonctionnement du centre d’éducation à l’environnement. Les principaux objectifs du CNEE sont :i) d’utiliser la réserve pour sensibiliser les élèves, les étudiants et les enseignants à l’intérêt de la protection de la nature et les animaux en général et le site de Sidi Boughaba en particulier, ii) d’assurer le rayonnement du Site au niveau national, iii) et de mener des actions de surveillance continue, de suivi écologique des différentes composantes de la biodiversité et de son évolution.

La Direction régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte contre la Désertification, en partenariat avec la Coordinance régionale de l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement durable, a organisé pour commémorer cet événement une journée d’information et de sensibilisation du public, au Centre d’Education à l’environnement de Sidi Boughaba à Mehdya, avec la participation des Directions Régionale et Provinciale de l’Education Nationale et la Formation Professionnelle, la Direction Régionale de l’Environnement, la Direction Régionale de l’Agriculture, le Groupe de Recherches pour la Protection des Oiseaux au Maroc (GREPOM/Birdlife) et la Société protectrice des animaux et de la Nature (SPANA) et en présence de diverses ONG œuvrant dans le domaine de l’environnement.

Enfin, une randonnée sur le sentier éducatif de Sidi Boughaba a été encadrée par l’AMCDD pour mettre en exergue la richesse spécifique du site et l’intérêt de la préservation de ces écosystèmes d’importance fondamentale.

أظهر المزيد

مقالات مرتبطة

اترك رد

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.

Pin It on Pinterest

إغلاق

أنت تستخدم إضافة Adblock

برجاء دعمنا عن طريق تعطيل إضافة Adblock
%d مدونون معجبون بهذه: