الفرنسية

Rabat : Remise de certificats à 54 lauréats de l’Académie marocaine des études diplomatiques

 

Les lauréats de l’AMED ont reçu leurs certificats des mains du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, qui a présidé cette cérémonie.

Les 54 jeunes diplomates ont profité, dix mois durant, d’un cycle de formation dans les métiers de la diplomatie, joignant à la fois les études théoriques et leur mise en application pratique à travers des ateliers et des stages organisés au sein des directions du ministère, de plusieurs institutions du Royaume et dans les missions diplomatiques accréditées au Maroc.

Dans une allocution à cette occasion, M. Bourita a tenu à présenter ses sincères félicitations aux lauréats de cette promotion, soulignant qu’à partir de l’année 2020, le ministère s’attèlera au renforcement de la formation initiale au sein de l’AMED, avant d’y intégrer la formation continue.

La formation continue devrait être un élément clé du nouveau statut du ministère, a relevé M. Bourita, notant que l’objectif est de faire de l’Académie un véritable instrument de capable d’accompagner les diplomates dans l’accomplissement de leurs fonctions.

Pour sa part, le directeur de l’AMED, Hicham Bensoltane, a rappelé que depuis sa création, l’Académie a procédé à la formation de 163 diplomates internationaux et de 509 diplomates marocains.

La promotion 2019 comprend 54 lauréats, dont 11 sont issus de pays d’Afrique et des Caraïbes, a-t-il fait savoir, précisant qu’il s’agit du Burkina Faso, du Burundi, de la Côte d’Ivoire, du Djibouti, de la Dominique, de la République du Congo, de la République Centrafricaine et des Comores.

La présence des lauréats internationaux s’inscrit dans le cadre de l’échange d’expériences et de l’engagement du Maroc vers davantage d’ouverture sur des pays frère et amis, a poursuivi M. Bensoltane, estimant qu’il s’agit également de l’illustration de la stratégie d’ouverture engagée par le Royaume envers son continent d’appartenance, et de l’importance qu’il accorde au développement au capital humain africain dans le cadre d’un modèle singulier de coopération Sud-Sud.

Au terme de son allocution, M. Bensoltane n’a pas manqué de remercier l’ensemble du corps professoral, tout en appelant les lauréats à relever l’ensemble des défis auxquels ils seront confrontés avec un niveau élevé de patriotisme et une fidélité sans faille aux constantes de la Nation.

De son côté, Mme Deloria Oungoundou Awandza, lauréate issue de la République du Congo, a relevé que les mois passés au sein de l’AMED ont été denses à la fois en apprentissage, mais également en partage d’expérience et en visites de terrain, notant que cette formation a été l’occasion pour les lauréats de parfaire leurs connaissances diplomatiques.

“Nous nous souviendrons toujours de notre séjour merveilleux au Maroc et de sa population pleine de chaleur humaine et d’hospitalité”, a-t-elle dit, assurant que l’ensemble des lauréats repartiront dans leurs pays respectifs en tant qu’ambassadeurs du Maroc, “un pays qui est désormais le nôtre et qu’on défendra partout où le besoin se fera sentir”.

Dans une déclaration à la presse en marge de cette cérémonie, la cheffe de division partenariat et de la planification au sein de l’AMED, Mme Lamiae Bennani, a indiqué que l’ingénierie de formation de ce cycle puise son essence des orientations stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notant que les objectifs stratégiques de la formation s’articulent autour de la formation des jeunes diplomates du Royaume et du renforcement de la coopération Sud-Sud.

La vision stratégique de l’Académie est de former des jeunes diplomates qui seront rapidement opérationnels et qui pourront remplir leurs missions et relever les défis qui se dressent devant la diplomatie marocaine, a-t-elle ajouté.

Créée en 2012, l’AMED dispense aux fonctionnaires du ministère ainsi qu’aux diplomates étrangers, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, les outils théoriques et pratiques relatifs à l’exercice de la diplomatie, tout en s’efforçant de développer chez eux l’esprit d’analyse et de synthèse, des qualités indispensables pour l’exercice efficient du métier de diplomate.

أظهر المزيد

مقالات مرتبطة

اترك رد

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.

Pin It on Pinterest

إغلاق
%d مدونون معجبون بهذه: